Sa Majesté

Le bateau glisse lentement sur l’eau. Autour, la mer. Partout, la mer. Noire. Seule la lune l’éclaire doucement, par intermittence. Quelques reflets entre deux nuages, l’écume devenue brillante l’espace d’un instant. Mais surtout, une masse noire, silencieuse, à perte de vue.

Je la sens dans mon corps, elle captive mes yeux, absorbe mes pensées. Elle bouge lentement, régulièrement, elle a l’air si vivante, si certaine de sa présence au monde. Elle en est majestueuse. À ce moment là tout est possible parce que rien ne l’est. Ma tête est au vent, mon ventre vibre, mon corps comme prêt à lâcher prise, à s’abandonner aux éléments. Je voudrais la puissance sereine de Sa Majesté, son assurance sans faille, sa certitude.

La traversée dure. La mer change de couleur, d’aspect, d’épaisseur, de mouvements. Je lis chaque changement comme je lis un roman. Captivée. Je vis chaque changement, il opère dans mon corps. Je sens les battements de mon cœur qui accélèrent, ma poitrine qui se compresse, mon ventre qui se noue, des décharges électriques dans ma tête. Je suis unique et entière face à l’immensité de la mer. Je pourrais l’embrasser, devenir elle, vivre elle. Elle est mienne, unique et entière.

Un jour, bientôt, demain, le monde reviendra. Il redeviendra chaos, absurde, frénésie. Mais pour l’instant, face à la mer, le temps est suspendu, le monde s’est arrêté.

Il n’y a plus que moi, face à la mer, immense.

IMG_2353

Publicités

Étiquettes : , , ,

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s