Ce soir,

J’ai la rage.
Contre lui, ses poings, sa haine, sa force.
Son mépris, son arrogance.
Sa domination.
Sa croyance que tu lui appartiens.
Sa certitude de sa toute puissance.
Ce qu’il fait de ton corps tout entier.

Je suis triste.
De la peur dans tes yeux.
De l’estime de toi entamée.
De l’injustice encore, de toi qui donnes tant et qui prends si cher.
De tes questions sans fin, qu’est-ce que j’ai fait pour toujours tomber sur des mecs comme ça, est-ce que je suis pas un peu responsable, c’est ça l’amour ? Tu m’en veux, hein, de m’être encore mise dans une histoire pareille ?

Je suis vénère.
Après toi, voisin.
Quand on t’a demandé d’être vigilant, d’appeler la police si tu l’entendais se pointer ou la menacer, tu as dit non, je suis pas une poucave.
Pardon?
Tu as répété, moi j’ai grandi à Drancy, c’est comme ça, la règle c’est l’omerta. Je suis pas une poucave, j’appelle pas la police.
Vous réalisez qu’elle est en danger ?
Je. Suis. Pas. Une. Poucave.
J’aurais pu te déboiter la mâchoire de ta lâcheté au nom d’un soi-disant honneur.

Je suis fière.
De n’avoir pas une seconde eu peur de lui, face à face.
Que sa potentielle violence ne génère que mon mépris.
De Yann, qui m’accompagnait, de sa force sûre et juste.
De toi qui décides que non, tu ne peux plus accepter tout ça, toi qui oses, relèves la tête, prends des risques incommensurables.

J’ai envie.
De le prendre par le col, de le coller au mur, de lui dire des choses comme si tu la violentes encore une fois je t’arrache les couilles.
De te dégoter le prince charmant dont tu rêves. Un mec qui te prenne pas pour son esclave, qui propose de faire la vaisselle quand tu as préparé à manger, avec qui tu auras des enfants que vous élèverez ensemble, tu as entendu dire qu’il y a des couples où ça se passe comme ça, c’est vrai, c’est possible ?
De dormir d’un sommeil noir et profond.

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

One response to “Ce soir,”

  1. Augustina LC says :

    Superbement écrit, la violence vient jusqu’à nous, jusqu’à moi, lectrice.
    Je suis fière de toi, Augustina

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s