Ton brin de romarin dans ta gueule

C’est un jour de printemps que nous partageons avec plaisir.

Nous sommes installé.e.s en terrasse, au soleil, à siroter un diabolo menthe. On en profite pour ouvrir ensemble ton courrier, on t’aide à déchiffrer, on remplit un document, on passe un coup de fil à la CAF. Et côté santé ? Tu n’as pas été à tes derniers rendez-vous avec ton psy. Tu viens de changer de lieu de soin, et c’est pas simple. Tu n’as vu cette docteure qu’une fois, le contact n’a pas été très chaleureux et tu n’as pas trop apprécié qu’elle nous dise à peine bonjour quand on t’a accompagné. On t’encourage à re-tester, à donner une chance à la rencontre. On insiste un peu, on trouve important, vu ce que tu vis, que tu puisses construire avec un.e psy une relation de confiance qui te permettra de trouver l’écoute et les soins dont tu as besoin. Tu n’es pas contre. On les appelle, personne décroche. On n’est pas très loin, nous fera une balade que d’y aller à pied et de prendre directement rendez-vous.

Sur notre route, un jardin partagé et une dame qui jardine. Un brin séducteur, tu entames la conversation. Il fait beau, elle a le temps et le sourire, on visite ce coin de culture. On parle manger, légumes, recettes, vous tombez d’accord pour cuisiner ensemble un de ces quatre. Elle te donne quelques trucs et astuces. Par exemple, un brin de romarin dans l’eau des pâtes – le seul plat que tu cuisines – et elles auront plus de goût ! Elle cueille 3 brins de romarin et nous les offre.

On se remet en marche, on te briefe sur le fait de laisser une autre chance à cette docteure, on compte sur ton tempérament chaleureux et ta capacité à tchatcher, y a pas de raisons que ça se passe mal. La secrétaire nous accueille et te donne un rendez-vous pour la semaine suivante. Oh, mais qui voilà au bout du couloir ? La psy ! Tu la reconnais, t’avances vers elle avec élan et lui annonces que tu as repris rendez-vous. Tu ne lui laisses pas trop le temps de te faire des remontrances sur les rendez-vous manqués et lui tend un brin de romarin, c’est pour vous ! À ce moment là, tout toi est ouvert, souriant, confiant.

La réponse est fermée et glaciale. Elle le saisit du bout des doigts, le pose sur le bureau à côté, ne dit pas merci mais revient sur les rendez-vous manqués. Tu ne te laisses pas décontenancer, tu le reprends et lui offres à nouveau : non, vous n’avez pas compris, c’est pour vous, c’est du romarin. Elle répond que oui elle sait ce que c’est le romarin merci, et le repose négligemment sur le bureau en disant ce sera pour toute l’équipe. Tu contestes, non c’est pour vous, c’est juste du romarin !, mais elle te salue déjà, au revoir Monsieur à jeudi prochain.

La secrétaire – ouf, merci ! – attrape le brin au vol, annonce qu’elle va le mettre dans l’eau, c’est très gentil, en plus il sent vraiment bon, dit-elle en souriant.

Et nous voilà repartis, un peu abasourdis. Tu dis et redis, vous vous rendez compte, elle est même pas capable d’accepter un brin de romarin ? Pfff… Tu n’en reviens pas vraiment, et nous non plus faut dire. Elle te ferait presque de la peine, en fait, retranchée dans sa position et ses principes rigides inopérants. On évoque votre prochaine rencontre, tu lui dirais bien en riant qu’il faut pas avoir peur du romarin, Docteure. Mais non, tu n’en reparleras pas, « elle serait capable d’augmenter mon traitement », dis-tu dans un grand éclat de rire.

Enfin pour l’instant, tu ne lui as rien dit, bizarrement, tu as complètement oublié le rendez-vous, quel rendez-vous ?

DSC_0712

Quand je vous dis qu’il faisait beau !

Advertisements

Étiquettes : , , , , ,

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s