Tag Archive | rétablissement

Retour à la terre et aux mots

Carotte et millepertuis, c’est le nom de mon nouveau blog.
Je reprends la plume, mais ici : https://carotteetmillepertuis.wordpress.com/2017/07/03/retour-terre-mots/
Parce que la vie bouge, parce que la terre m’appelle, pour partager tout ça.
Mes premiers posts parlent lune de miel et stage en méditation maraîchage.

Merci d’avoir suivi mes années d’éduc, merci de vos mots encourageants, vos partages d’expérience, votre soutien. Ils ont été précieux, très !

Je serais heureuse de vous retrouver là : https://carotteetmillepertuis.wordpress.com/

Vous pouvez également vous abonner par email au blog pour être informé.e des nouveaux textes que je mets en ligne, sur la page d’accueil du site (colonne de droite).

Des bisous, je vous aime.

IMG_5554

Publicités

Ils ne gagneront pas toujours, hein ?

Des mois que tu es hospitalisé en psychiatrie, sous contrainte.

Une hospitalisation que tu ne comprends pas, tu ne vois pas ce que tu as fait de répréhensible, même si quand tu nous racontes les événements, nous on imagine un peu quand même pourquoi la contrainte. On a l’impression qu’il y a certes du soin dans cette hospitalisation, mais qu’il y a aussi un peu de volonté de faire justice, et d’enfermer ainsi d’une autre manière, pour faire payer un peu. Mais peut-être que j’extrapole.

Une hospitalisation faite presque uniquement de rapports de force avec ton psychiatre et l’équipe soignante, faite de punitions et de récompenses. Par exemple, si tu te comportes bien, tu as le droit de voir notre équipe. Moi j’ai du mal à supporter qu’on fasse du chantage sur notre dos, mais c’est pas comme si j’avais mon mot à dire là-dessus. Alors tu nous racontes le jeu de rôle que tu joues, ce que tu dis à qui, les mots exacts qu’ils veulent entendre. Lire la suite

Trois jours de sexe non-stop

C’était Pâques.
Il y avait de l’agneau, des œufs en chocolat, des week-ends loin du tumulte quotidien.
Toi, tu n’as pas quitté ta ville, n’as pas été au bled voir ta mère, n’a pas vraiment d’amis.
Tu n’es presque pas sorti de ton modeste studio.
Mais tu viens de passer un week-end de ouf.
Trois jours de sexe non-stop. Lire la suite

Le manifeste du bisounours

Voici une modeste tentative de réponse à ceux qui souvent sur mon chemin ont prononcé et prononcent le mot bisounours pour discréditer mon action ou ma parole, l’action ou la parole de mes collègues ou amis engagés dans des actions de solidarité (en l’occurrence auprès de personnes sans-abri), en bénévoles ou salariés, toujours professionnellement. Ce mot résume la critique qui nous est faite, celle d’être (au choix, plusieurs options possibles) trop naïfs, laxistes, utopistes, sentimentaux, tolérants, gentils, angéliques, etc.
Cette réponse est également rédigée dans une démarche d’auto-persuasion et de réassurance. Ainsi que dans un élan d’amour pour mes amis bisounours.

1. Fier tu seras
Quand sur ton chemin on balaiera ton action ou tes mots du revers de la main sous prétexte que tu fais partie de la catégorie des bisounours, tu te rappelleras que c’est un honneur qu’on te fait. La fierté bisounours, c’est maintenant. Lire la suite